À un tournant?

away-1020289_640 (2)

Je sais, je devrais plutôt continuer mon histoire, mais aujourd’hui je ne pense seulement qu’à demain…demain où j’ai mon rendez-vous avec mon oncologue pour mon résultat de TEP Scan, pour voir si l’augmentation du Gleevec à 800 mg a stoppé la progression des métastases dans mon foie.

Cette journée de demain sera peut-être un tournant dans ce long chemin, le résultat nous dira si je dois changer au Sutent…avec toute les incertitudes, les inquiétudes, la peur des effets secondaires, la peur que ça ne stoppe pas la progression.  Gleevec, après 13 ans de prise de celui-ci était devenu comme un vieil ami, je connais tout de lui, tout ce qu’il m’inflige ou m’a infligé mais avec qui je cohabitais somme toute bien.

En espérant que l’augmentation à 800mg a fait sa job…sauf que…j’ai déjà été à 800mg, qu’on a dû baisser à 600mg parce que mes neutrophiles et globules blancs étaient vraiment trop bas sans parler d’une anémie majeure nécessitant des transfusions de sang aux 8 semaines.  La formule sanguine est redevenue correcte après la baisse du Gleevec et l’anémie a disparu…suite à la chimiothérapie au Taxol pour un cancer du sein que j’ai eu en 2015 (oui oui, un GIST ce n’était pas assez, vous voyez que mon histoire n’en finit plus avec les bonnes et moins bonnes nouvelles, j’y reviendrai éventuellement).

Ma liste de millions de questions est prête pour le médecin si changement il doit y avoir, je suis armée et prête à la guerre…ou presque.

Je dois déjà me compter chanceuse que Gleevec est fonctionné pendant 13 ans sur ce GIST métastatique…beaucoup n’ont pas cette chance…mon avis est que les traitements pour le cancer du sein (chimio, radio, herceptin et anastrozole) a fait la vie dure à la job du Gleevec ou peut-être que je me trompe aussi et que ça n’a rien à voir du tout.  Je vous entends penser…non non je n’ai pas arrêté de prendre le Gleevec pendant tous mes traitements pour le cancer du sein, ce fut l’enfer, mais j’ai passé à travers.

Je vous en redonnerai des nouvelles et je continuerai ma longue histoire aussi bientôt!

A +

Petite note rapide, finalement suite à mon rendez-vous avec l’oncologue, je change au Sutent, le Gleevec ne semble plus fonctionner.  Souhaitez-moi bonne chance et je vous reviens bientôt…

3 comments on “À un tournant?
  1. Rene says:

    Impressive Michèle. Thanks for your story. My knowledge of French is unfortunately not optimal, but it is, with a little help of Google Translate, easy to understand.

  2. Leentje says:

    Ton histoire est complexe et compliqué. Merci de la communiquer avec nous tous. Cela nous montre que le fait d’avoir un GIST, n’empêche pas d’avoir encore d’outres cancers. Comme si cela ne suffirait pas !! Nous devons toujours être attentif et ne pas perdre de vue les outres examens de prévention qui nous sont présentés. Je pense même que nous sommes plus sensible d’ attraper d’outres cancers, notre corps étant fragilisé.
    Ton histoire est impressionnante aussi et en même temps un exemple de positivité. Après 13 ans de Glivec c’est en effet un grand tournant si cette molécule ne fonctionnerait plus. J’espère de tout mon cœur que les 800 mg auront fait leurs devoir. Moi-même j’ai pris cette dose pendant un certain temps et elle avait fait ce qu’il fallait. J’ai pu diminuer de nouveau à 400 mg. C’est vrai, après quelque temps on développe une relation d’amour-haine avec cette pilule. J’espère que tu pourras continuer cette relation encore plus longtemps. Et si ce ne sera pas le cas, je te souhaite le meilleur succès avec le Sutent, le moins possible d’effets secondaires, le plus possible de bon fonctionnement . En espérant que cette molécule fonctionnera aussi longtemps qu’a fait le Glivec chez toi.
    Merci de nous tenir au courant.

  3. Evelyne says:

    Merci pour ce partage. Qu’a donné le rendez-vous chez l’oncologue ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 × 2 =